samedi, décembre 09, 2017

Jared, Ivanka, le Prince et Abu Diss



Il n’aura fallu qu’une danse de sabre, les flatteries de l’hypocrite gendre, Jared Kushner le talmudiste fanatique et les yeux doux de la blondasse Ivanka  mécène illuminée des colonies dans les territoires occupés, pour que le prince tombe dans l’hallucination  de Abu Diss.  


On le savait, mais on n’y croyait pas ! Et voilà que soudain l’infamie est déclarée.  Entendre le nom  de Jérusalem « capitale d’Israël »   prononcé par la bouche grotesque  d’un personnage aussi répugnant que Trump est comme une seconde crucifixion de Jésus (sur lui le salut et la paix) – et la profanation du Voyage Nocturne (Al Isra) et l'Ascension (Al Mi’raj) du Prophète Muhammad (PBSL).  Mais que vaut le cadeau d’un menteur compulsif  à un voleur ?  Qui s’assemble se ressemble. Trump et Netanyahou étaient destinés à s’unir pour le pire. Deux  personnages controversés  dans leur propre pays. L’un à la réputation entachée par des scandales de corruption et l’autre de népotisme et de harcèlement sexuel. Aussi calmons-nous.  Trump n’est qu’un mandat. Netanyahu est un justiciable en sursis. 
Et la Palestine c’est l’Histoire… l’éternité.
 Qu’en est –il des pays arabes et Musulmans ; ou plutôt de leurs présidents et Monarques ?

« Moi, depuis cinquante ans
J'observe la situation des Arabes.
Ils tonnent sans faire pleuvoir...
Ils entrent dans les guerres sans s'en sortir...
Ils mâchent et rabâchent la peau de l'éloquence
Sans en rien digérer.
 » (Nizzar Qabani)

Mais ils digèrent bien la misère de leurs peuples,  le sang des palestiniens,   les humiliations de  l’entité sioniste, le mépris d’un président américain dément ; moqué par le monde entier ! Non contents d’avoir contribué à l’horreur des massacres et destructions  au Yémen, Syrie et la Libye, voilà qu’ils viennent de vendre  la dernière parcelle de la Palestine : Jérusalem ! Et les voici tous face à l’enfer qu’ils se sont eux-mêmes allumés ! Quant à leurs réunions de la Ligue Arabe  et leur indignation de façade, trop tard, le mal est fait !

El Qods désormais livré à la profanation de la soldatesque israélienne, et les Palestiniens n’en finissent plus de  compter leurs blessés et morts sous  la répression militaire de l’occupant. Au regard de n’importe quel quidam dans les rues de nos pays,  tous les gouvernants arabes et musulmans sont coupables.  Par leurs guerres fratricides, leurs complots les uns envers les autres,  leurs relations  en coulisse avec Israël, leur corruption atavique, et la bassesse de leurs critères politiques et moraux, ils ont permis à un Donald Trump risée du monde  et à son gendre le  freluquet  juif talmudiste  et collecteur engagé de fonds d’aide à Israël, de les arnaquer à l’échelle planétaire !   

On n'est jamais trahi que par les siens

 En effet, il  aura  fallu que le New-York Times le rapporte pour que l’on sache que, le mois dernier, le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane (MBS), a rencontré le chef de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et lui a fait une proposition incroyable : renoncer à faire de Jérusalem-Est la capitale du futur État palestinien au profit d’Abu Diss, localité située au sud-est de la ville sainte, c’est-à dire un village clôturé tel un ghetto par une muraille bordant la ville sainte.  Le pauvre Roi Fayçal Al Saoud  a dû  se retourner dans sa tombe,  lui  qui  avait eu  le courage dans les années 70, de décréter  l’embargo du pétrole…  Mais l'aigle n'engendre pas la colombe.

 « Oh mon pays, ils ont fait de toi un feuilleton d'horreur
Dont nous suivons les épisodes chaque soir
Comment te verrions-nous s'ils nous coupent le courant ?? »
(NizzarQabbani)

Hélas, le courant est coupé, ne restent plus que les yeux de la haine de soi. Les Arabes délirent, les musulmans  s’entretuent et l’Occident nous vend sa démocratie à contre-Coran. Et à présent ils sont face au mur… Le mur d’Israël qui veut la peau  du Hezbollah et de l’Iran.   Riyad  paniquée par les ambitions nucléaires de Téhéran est prête à vendre son âme à l’état hébreu. Le Qatar qui nourrissait le fantasme de Califal au point d’avoir contribué au désastre de la Libye et de la Syrie, se retrouve banni par les siens. Et la Turquie d’Erdogan  obsédé par les Kurdes fait le derviche tourneur entre Ryadh, Doha, Téhéran et Israël… Cependant, que  les quatre pays ont pour dénominateur commun les bases américaines sur leurs sol, sinon, pour Israël  une assistance militaire, financière et du renseignement américain, sans lesquels l’état hébreu ne serait rien. Sont-ils conscients de tout le mal qu’ils ont fait au peuple Palestinien ?!
Paradoxalement l’ignominie de Trump envers le droit des Palestiniens est une occasion pour les pays arabes et Musulmans de se ressaisir.  Tout ce qui reste pour sauver la face afin de  faire tomber Trump et Netanyahu dans leur sale piège, serait qu’ils fassent la paix entre eux : sunnites et chiites. Enfin,  si ces chefs d’états sont libres et sincères, ils devraient  geler leurs relations diplomatiques  avec l’administration létale de Trump, et rompre  tous liens contre-nature que certains pays ont noués avec Israël. Et pourquoi  pas le menacer de retirer leurs avoirs des banques de New-York et libeller les échanges économiques en Euro au lieu du Dollar ? Il faut changer l’humiliation de camp !  Car il faut savoir que toute la politique de Trump est vouée à l’échec.  Ses petits amis d’aujourd’hui seront mis à l’index  demain lorsqu’un autre président  prendra sa place à la Maison blanche. 


Il n’en reste pas moins, que  cette reconnaissance rocambolesque en violation du droit international et des résolutions de l’ONU, est une bonne occasion pour les peuples arabes de repenser leur fascination craintive des USA qui n’est de fait qu’une superpuissance à l’agonie. Car, de quelle morale, de quel modèle de droits humains, justice et liberté peut se prévaloir ce pays devenu le plus violent dans le monde, drogué par les guerres et des massacres de millions d’innocents sur cette planète, avec  des invasions  incessantes au Moyen-Orient depuis 1991 jusqu’à ce jour. Il n’y a rien à espérer de cette administration  Américaine belliqueuse,  assoiffée de sang hors de ses frontières et totalement  sous hypnose kabbalistique d’Israël. Quant aux Palestiniens, ils devront compter sur eux-mêmes. Certes la tâche est difficile…mais ils doivent absolument cesser de croire au « processus de paix » de Trump et son âme damnée Netanyahou.  Qu’ils  ferment  représentation de l'OLP à Washington !
 Celle de l’ONU  suffit amplement!


Vivement un monde multipolaire et VIVE Jérusalem, VIVE El Qods libre ainsi que la résistance palestinienne qui doit renaître de ses cendres 
                                               https://www.facebook.com/lemsine.aicha/


                

Pour en savoir plus sur le trio qui au-delà du pantin Trump gouvernent
 les Etats-Unis ; à savoir Jared Kushner, Ivanka et Netanyahou, cliquez sur ce lien  
                                                          


dimanche, juin 18, 2017

Chutzpah Franco-Sioniste... Il N'y Qu'En France Qu'On Voit "ça"!

 Le CRIF annonce un festival israélien, Place de la République à Paris, le dimanche 25 juin. Pour fêter les 50 d’occupation, de crimes, et de violation permanente des droits de l’Homme et du droit international, la "culture israélienne" du crime sera mise à l’honneur, avec musique pour couvrir les cris des Palestiniens torturés, danse autour des enfants morts sous les bombardements au phosphore et autour des oliviers palestiniens arrachés, stands (de tirs pour entraîner les enfants ?).... "Entrée libre" annoncée..."NE NOUS TAISONS PAS POUR ISRAEL !! 

POUR LA PREMIERE FOIS un festival israélien en plein air aura lieu à Paris, annonce le CRIF. "Toute la culture israélienne sera mise à l’honneur. Quand tout sépare, la culture rassemble. Le meilleur moyen de lutter contre tous les préjugés sur Israel est bien de montrer toutes ses richesses. Entrée libre !", peut-on lire sur le site du CRIF ( http://www.crif.org/fr/actualites/festival-israelien-place-de-republique-le-25-juin).

 C’est sûr qu’on ne va pas se taire !
Et pensez à amener vos enfants, il y aura des stands pour eux :
A suivre... pour le programme des réjouissances ! CAPJPO-EuroPalestine

Vous avez dit "théorie du complot"?! Leurs lois contre "l'antisémitisme" pour criminaliser toute critique envers Israël et les juifs sionistes ne trompent plus le monde.   A travers l'infamie de ce festival à la gloire des criminels de guerre, tous les tabous sont levés  sur la collaboration active de la France des Sarkozy, Hollande & Macron  avec le sionisme génocidaire du peuple Palestinien. Fabius  le prince des sayanims de France ne pourra plus jamais dormir tranquille, car son "bon boulot" du terrorisme d'état d'Israel, et le terrorisme de Daesh pour démanteler les nations Arabes, n'est plus un secret pour personne... Vous êtes déjà entrés sous les crachats de l'Histoire! Et l'avenir est plus que jamais du côté des peuples de l'Occident à l'Orient - libérés de vos mensonges et propagandes grâce au courage intellectuel des femmes et hommes à travers le monde et à  l'internet devenu votre bête noire...
#ViveBDS! 
#LaPalestineExiste! 
#LaPalestineRésiste! 

samedi, juin 17, 2017

Mémoire De La Révérence De Trump

Trump plie l'échine devant son nouveau "veau d'or"... la tire-lire saoudienne qui va, croit-il donner du travail aux étasuniens et rendre "son" Amérique plus grande. De l'autre côté,le roi Salmane aura gagné son pari : faire s'incliner devant lui, le président de la plus grande puissance économique et militaire du monde. Mais les deux larrons ne savent pas qu'ils entrent sous les crachats de l'Histoire. Car l'un reçoit le salaire de la sueur de sang en faisant de son pays "un grand syndicat du crime" de guerre contre l'humanité arabe. Et l'autre paye son tribut de "gardien du fratricide arabo-musulman". Ensemble, et sans se soucier du sort de leurs peuples; les deux grands idiots utiles du fameux délire sioniste de Theodor Herzl (1) renforcent ainsi le célèbre "Plan Yinon" (2)pour construire un ‘Grand Israël" à coups de guerres, de génocides et de complots.

Trump en Arabie saoudite

(1)  https://michelduchaine.com/2013/10/19/le-projet-sioniste-du-grand-israel/

(2)  http://editions.sigest.net/page00010176.html
Publié en Israël, en hébreu, en Février 1982, dans la revue du Département d’Information de l’Organisation Sioniste Mondiale Kivunim (Directions), ce document a aussitôt été traduit en anglais par Israël Shahak pour être porté à la connaissance du monde. Il a été alors publié par l’Association des Diplômés Universitaires Américano-arabes (AAUG) en juillet 2002 à Belmont Massachusets. Ce document vient d’être traduit en français par Maria Poumier et édité par Sigest : « Le plan sioniste pour le moyen orient » par Oded Yinon – mars 2015 – Ed. Sigest